Un long week-end à yosemite

Le parc national de Yosemite, en Californie, fait partie de ces joyaux de l’ouest américain où il faut SE RENDRE…De part ses cascades et forêts de séquoias géants, ses ours en libertés et animaux de toutes sortes, cette vallée, recouvrant à elle-même plus de 3 000 m2, vous en met plein la vue, même le temps d’un week-end !

Yosemite en quelques mots

Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984, Yosemite est un incontournable de votre Road-Trip californien; Bien connu par les grimpeurs du monde entier pour ses blocs de granites (El Captain, Half Dome..), Yosemite est avant tout réputé pour ses paysages à couper le souffle. Il attire chaque année des millions de visiteurs et se classe parmi les parcs les plus visités du monde.

Si vous aimez la nature, les grands espaces et que vous avez 2 à 3 jours dans votre calendrier, faites un stop dans cette vallée. Vous ne serez pas déçu 😉

Un long week-end à Yosemite

Si comme moi vous n’avez pas le temps de passer plus d’une semaine dans ce parc national, sachez que 3 jours suffisent déjà à en prendre plein les mirettes…

Mois de juin à San Diego, week-end de 3 jours en perspective et je me décide à partir à l’aventure avec 3 filles que je n’ai jamais rencontrées. Une italienne, une suédoise, une brésilienne et moi-même, prêtes à découvrir l’un des plus beaux parcs du monde. Nous nous rencontrons sur un groupe de fille au pair et planifions l’intégralité de notre trip via WhatsApp, une semaine avant de partir. C’est décidé : nous logerons 2 jours en camping + une nuit dans notre voiture de location.

Départ de San Diego (sud de la Californie à environ 7h de voiture de Yosemite) le vendredi soir après le travail, nous roulons presque 5 heures avant de s’arrêter sur une aire d’autoroute pour dormir. Nous sommes 4 dans une voiture qui fait la taille d’un trou à rats (imaginez l’agréable nuit que j’ai passée). Samedi matin, on se lève aux aurores pour atteindre Yosemite 2-3 heures plus tard… houraaaaaa !

Une fois sur place, je vous explique tout sur le fonctionnement d’un parc national et ses frais d’entrée ici.

Que faire sur place ?

1. Partez randonner

Des « milliers » de randonnées vous sont suggérées dans le journal de bord qui vous sera remis à votre entrée dans le parc. Chacune d’entre-elles affichant son niveau de difficulté + temps de parcours.

Si vous êtes avec des enfants en bas âges ou que les longues randonnées vous font peur, sachez qu’il existe un paquet de petites randonnées sympas et pas trop hasardeuses :

👉🏽 Randonnée de « Lower Yosemite Fall »

Lower Yosemite Fall

Cette randonnée d’environ 30 minutes est très très facile. Elle vous conduira sur un pont proche de la cascade. Attention, préparez les imperméables au printemps : celle-ci n’hésitera pas à vous mouiller !

👉🏽 Randonnée de « Bridalveil Fall »

week-end Yosemite
Bridalveil Fall

Encore plus simple que la première, cette randonnée, assez proche du bloc de granite « El Captain », se fait en un temps record de 10-20 minutes (terrain assez plat). À la fonte des neiges, attendez-vous même à voir des arcs-en-ciel.

👉🏽 Randonnée « Mirror Lake Trail »

Mirror lake Trail

Ici, deux options : vous pouvez choisir de marcher jusqu’au lac (environ 3,2km), puis, de revenir sur vos pas ou de faire le tour du lac (boucle de 8 km).
Comptez environ 40 minutes à 1h pour la première option; 2 à 3H pour la seconde.

N.B : Ces randonnées sont agréables à réaliser. Elles sont cependant plus aisément fréquentées par les touristes.

——

Si vous recherchez une marche avec plus de difficultés 👇🏽

Les hivers sont froids et enneigés dans la vallée. Dès l’arrivée du printemps (comptez avril-mai), vous serez libres d’admirer les cascades et ses arcs-en-ciel pendant la fonte des neiges dans la vallée !

Je me suis personnellement rendue à Yosemite au mois de juin. En cette période de fonte de neiges, je vous conseille de faire la randonnée de Vernal Falls et Nevada Falls. Vous pouvez choisir d’en faire l’intégralité (boucle d’environ 5-6H), incluant les deux cascades ou de ne vous arrêter qu’à la première : Vernal Falls.

Randonnée Yosemite

Sur le chemin de Vernal Falls

Randonnée Vernal Falls

Arrivée en bas des escaliers de Vernal Falls

–> Comptez 1H à 1H30 pour arriver en bas des escaliers de la première cascade Vernal Falls (voir photo ci-dessus).

Pour atteindre le sommet de celle-ci :
–> Pensez à vous munir de vêtements imperméables (ou soyez prêt à prendre la douche de votre vie). Monter les marches est une expérience incroyable. C’est en marchant nez à nez avec la cascade que l’on se rend vite compte de sa puissance. Son eau est glaciale et son bruit est infernal !

Il vous faudra peut-être 1H pour atteindre le sommet de Vernal Falls (30 minutes si vous allez vite), mais croyez moi que vous vous en souviendrez. Personne ne m’avait prévenu que je serais trempée de la tête aux petits doigts de pieds. La fonte des neiges apportant les embruns nécessaires pour littéralement « doucher » toute la horde de touristes passant par là.

Vue du sommet de Vernal Falls

À votre arrivée en haut de Vernal Falls, vous pouvez soit rebrousser chemin, soit continuer jusqu’à Nevada Falls. Je dirais que c’est à vous de voir !
Personnellement, je vous suggérerais de continuer…juste pour le plaisir de prendre une pause déjeuner/goûter au sommet de cette deuxième cascade. Les touristes seront 3 fois moins nombreux et vous ferez face à une vue absolument magnifique, « breathtaking », comme les américains savent si bien dire.

Yosemite randonnée Nevada Falls

Vue du sommet de Nevada Falls

week-end à Yosemite

Vue du sommet de Nevada Falls

Pause déjeuner terminée, vous avez fait le plus dur. Vous arrivez ensuite sur du chemin de descente jusqu’à la fin de la randonnée !

2. Allez admirez les points de vue

Les points de vues qu’il faut impérativement voir :

El Captain :

Vous ne pouvez pas le louper ! Il fait partie des mythiques blocs de granite du parc. C’était mon rêve de le voir et je peux vous dire qu’il n’en est que plus impressionnant en vrai. Vous connaissez le film « Free solo » ? Alex Honnold, l’un des meilleurs grimpeurs solo du monde, s’est décidé d’escalader El Captain, sans corde (sinon ce ne serait pas marrant). Rien que de l’imaginez sur cet immense bloc de roche…j’en ai des frissons.

Week-end à Yosemite

Point de vue EL CAPTAIN

week-end Yosemite

El captain

Glacier View Point :

Mon point de vue préféré après El Captain of course…Je vous laisse juger par vous-même.
Oh MY Goosh qu’est-ce que cette vue est ouf !!!

week-end à Yosemite
Glacier Point view
Week-end à Yosemite
Wahoooou ++

Tunnel View

Considéré comme l’une des plus célèbres vues sur la vallée, ce point de vue vous laissera sans voix… comme beaucoup d’autres j’ai envie de vous dire !

Week-end à Yosemite

Tunnel View Point

Olmsted Point

Je n’ai pas eu le temps de me rendre sur ce point de vue qui longe la route de « Tioga Road » et je m’en mords un peu les doigts. On est d’accord que ça a l’air dingue ??!
Son point fort : sa vue imprenable sur le second plus célèbre bloc de granite de la vallée, Half Dome.

week-end Yosemite
Olmsted Point

3. Dormez au sein du parc

Camper à Yosemite est absolument à faire !!!! Si vous ne le faites pas, vous jalouserez peut-être certains des campeurs qui s’y sont pris à l’avance dans leur réservation. La plupart du temps, il est conseillé de réserver son emplacement des mois ou semaines à l’avance, surtout en haute-saison. Cependant, ne vous découragez pas si ce n’est pas la cas pour vous. Je suis personnellement partie au mois de juin (mois dit de « haute-saison ») et mes copines et moi sommes parvenues à trouver un emplacement pour deux nuits, 1 semaine avant notre départ.

N.B : Nous logions toutefois dans des tentes et non en caravane. Moins d’espace est donc nécessaire.

N.B 2 :Vous pouvez également faire appel à la règle du premier arrivé, premier servi que les camping appliquent.

En logeant au sein du parc, vous éviterez tout le trafic à l’entrée de celui-ci et serait directement au cœur de la nature. En sachant que Yosemite regorge d’ours qui sente la nourriture à des km à la ronde, vous serez dans l’obligation de sceller toute forme de nourriture dans une box spécialement conçue à cet effet « les food storage ».

Pour la petite histoire, il est déjà arrivé qu’un de mes copains oublie de la nourriture dans sa Jeep Safari. Le lendemain matin, la pauvre « tuture » n’était plus aussi jolie 😌

Ici, la box qui nous était attitrée lors de notre nuit de camping.

Si vous n’êtes pas un fervent amateur de camping, rabattez-vous sur les lodges ou hôtels; Ils sont nombreux dans la vallée. Je vous mets directement le lien du site officiel .

Néanmoins, si l’ensemble des campings, hôtels et autres lodges sont complets et que vous souhaitez impérativement vous arrêter à Yosemite, n’hésitez pas à vous renseigner sur les motels alentours. Vous pouvez tout-à-fait loger en dehors du parc et vous y rendre pour la journée. Une fois votre ticket valable, vous pouvez y revenir sans soucis majeur pendant 7 jours consécutifs.

4. Ne manquez pas les incroyables couchers du soleil

Coucher du soleil du Haut de El Captain

Je pense que n’importe où que vous soyez dans le parc, vous en prendrez toujours pleins les yeux. J’ai choisi ici de vous partager le coucher de soleil depuis le haut de mon « chouchou » EL CAPTAIN (oui je l’appelle mon chouchou, je pourrais rester des heures à le contempler). Les couleurs y sont superbes et le silence général. 😍

Si tu souhaites être informée des articles et des actus en avant première 👇🏽 (pas de spams)

[sibwp_form id=1]