Et si vous partiez vivre une expérience à l’étranger ?

« Voyager c’est découvrir que d’un pays à l’autre, les cultures diffèrent, les modes de vie changent. »

Estimez-vous connaître les américains à travers les séries télévisées que vous regardez ?
Pensez-vous percevoir les coutumes italiennes aussi bien qu’un natif, car vos grands-parents y sont nés ?
Êtes-vous légitime pour parler des problèmes de l’Afrique car les reportages sur Arte ont bercé vos dimanches après-midi ?
Aussi, croyez-vous possible de « connaître » un pays où l’on ne s’est finalement jamais rendu, à travers des images, l’idée que l’on s’en fait ou des clichés que l’on a entendus ?

« Avant chaque départ en voyage, j’ai pris l’habitude de visualiser le lieu où je me rends… »

J’imagine ses paysages, sa population, sa nourriture, ses routes. C’est ce que j’ai fait quelques jours avant de décoller pour la Californie ! J’ai visualisé des images, en provenance des séries télévisées que j’avais vues ou des photos postées sur les réseaux sociaux… Je me rends compte aujourd’hui que ce n’était finalement qu’une représentation, faite par mon cerveau et qui ne reflétait en rien la réalité.

Il y a plus d’un an, je partais pour la côte ouest des États-Unis et j’étais encore loin d’imaginer que j’allais y vivre l’expérience la plus incroyable de ma vie ! Décider de partir vivre à l’étranger, où qu’il soit dans le monde est une décision arbitraire. Dans ces moments-là, on ne part pas du jour au lendemain et on se laisse le temps de la réflexion.

Néanmoins, l’erreur que nous commettons souvent est de penser qu’en partant à l’étranger, notre cercle proche nous oubliera. Automatiquement, nous éprouvons des craintes face à l’abandon et nous focalisons alors sur toutes les choses, « susceptibles » d’avoir changées à notre retour. En clair, nous avons peur d’être oublié.

La peur de l’oubli

Là est notre erreur ! Avec le recul j’ai réalisé que le seul être, qui décide arbitrairement de partir vivre une expérience à l’étranger, sera aussi la principale personne touchée par le changement. Peut-être aura-t-elle grandie, évoluée, mûrie ? Peut-être aura-t-elle fait des rencontres qui auront modifiées sa perception des choses et ses notions de valeurs ? Peut-être la culture dans laquelle a-t-elle été éduquée, les principes qu’elle a toujours connus seront-ils remis en cause ?

Je ne pense pas que nous puissions connaître un pays ou une région tant que nous n’y avons pas réellement vécu. De part sa culture et ses valeurs, un pays nous l’enseigne !

La culture par l’éducation

Nous grandissons dans un pays et au sein d’une culture qui est la notre. Possédons-nous pour autant la vérité absolue sur ce qui nous a été enseigné ? Comment savoir si notre manière de vivre est la meilleure ?
Mon petit ami américain me disait souvent « et si il y avait une autre manière de voir les choses ? Une autre manière de faire ? » Et il avait raison. En tant que français, notre culture tourne autour de la gastronomie. Celle-ci est au cœur de nos relations, de nos coutumes, de nos familles. Les américains vivent, eux, différemment. Ils n’accordent pas autant d’importance que nous à la nourriture et ne mangent pas toujours tous ensemble, réunis autour d’une table. Les soirées raclettes n’existent pas et l’apéro de 18h et généralement l’heure à laquelle ils terminent pratiquement de manger. Sont-ils pour autant des personnes incapables de « profiter » de la vie car toute leur culture ne tourne pas autour de la gastronomie ?!

Dans cet article, j’avais simplement envie de partager un bout de mon expérience. J’ai pu remarqué qu’à chaque nouveau voyage que nous faisons, nous nous enrichissons. Quelque soit la culture et notre acclimatation à celle-ci, il est important d’essayer de s’adapter à celle du pays dans lequel nous nous trouvons, tout en continuant néanmoins de diffuser sa propre culture. Sans l’imposer, mais toujours dans un objectif de partage et de don de soi. 💜 Un plaisir alors partagé !


Si tu souhaites être informé(e) des articles et des actus en avant première 👇🏽 (pas de spams)

[sibwp_form id=1]