Hey you, tu es au bon endroit 😀

C’est ici que je me lance dans l’écriture de mon tout premier article sur comment devenir fille au pair aux États-Unis. Un article cher à mes yeux puisqu’il représente aujourd’hui une page de ma vie et de mon expérience en tant que au pair.

Il y a presque 2 ans maintenant, j’obtiens mon master en management du sport. Après avoir étudié le marketing et la communication pendant 3 ans, je m’oriente ensuite vers un autre domaine d’activité qui me passionne, le sport. J’obtiens alors mon master, puis, me retrouve confrontée à l’inconnu…

Si vous n’avez pas encore ressenti cette sensation, elle arrivera tôt ou tard : ce moment de la vie où l’on fait face à l’inconnu. Selon moi, il s’agit d’une étape à laquelle tout le monde se retrouve confrontée une fois (je dirais même plusieurs fois) dans sa vie. Nous sommes humains et nous nous posons énormément de questions : dois-je poursuivre mes études ? Que dois-je faire après l’obtention de mon diplôme ? Où vais-je travailler ? Qui dois-je contacter ?
Nous ne connaissons pas le futur et nous en sommes effrayés.

C’est exactement ce qu’il s’est passé pour moi il y a 2 ans. J’ai toujours voulu partir un an à l’étranger. J’ai attendu la fin de mes études pour me lancer. L’idée de parler un parfait anglais me trotter déjà dans la tête depuis des années. J’ai alors pensé que c’était le bon moment. Une multitude d’options se sont offertes à moi. J’aurais pu partir en Australie avec un « Working Holiday Visa » comme la plupart des jeunes français font. J’aurais pu essayer de trouver une entreprise à l’étranger par le biais d’un VIE (Volontariat International) ou simplement me lancer dans un « Road trip » aux États-Unis, en espérant développer mon niveau d’anglais.

Cependant, c’est en ayant une conversation des plus simples avec ma belle-mère et lorsque j’ai vu l’une de mes amis se lancer dans le programme, que l’idée de devenir fille au pair « Popped in my head ». Si vous voulez parler anglais, que vous n’avez pas l’argent nécessaire pour voyager pendant 1 an ou peur de la solitude, ce programme est la solution adéquate.

J’ai rapidement entendu parler de « AU PAIR IN AMERICA » et lancé les démarches administrative. Je voulais partir loin et découvrir une culture qui n’était pas la mienne. Quelques entretiens plus tard, ajouté cela à la conception de mon dossier en ligne et j’étais prête à trouver ma famille d’accueil.

(Je vous parle ici des démarches et du temps qu’il faut pour trouver la famille parfaite)

5 mois plus tard, je partais pour la Californie. ! J’ai atterri à San Diego et plus précisément à Cardiff-by-the-sea par pur hasard. Je n’avais jamais entendu parler de cette ville. La plupart des français qui voyagent en Californie se rendent à Los Angeles, rarement à Cardiff-by-the-sea. Je n’en étais que plus excitée.

Sunset lovers
Coucher du soleil à Encinitas, Californie

J’avais le choix entre deux familles : l’une à New-York, l’autre à San Diego. J’ai fait mon choix. Je suis aujourd’hui reconnaissante de ma chance d’être partie en Californie. Être fille au pair aux États-unis est une expérience formidable et enrichissante et je ne regrette pas cette folle aventure.