Trouver la (parfaite) famille d’accueil aux USA

Trouver la (parfaite) famille d’accueil aux USA peut sembler difficile à première vue, surtout lorsque son niveau d’anglais n’est pas au rendez-vous. Nous ne sommes pas aussi confiants lorsque nous parlons une langue que nous ne maîtrisons pas. Je me souviens de mon premier chat avec l’une des familles. J’étais déjà stressée rien qu’à l’idée de devoir faire un skype avec une famille américaine.

Comment allais-je appréhender leur accent ? Allais-je être en mesure de me faire comprendre ? Mon niveau d’anglais (très basique) allait-il être un frein à mon interview ?
Bref, une infinité de questions me traversaient l’esprit !

Comment se préparer à son appel ?

trouver une famille d'accueil aux  USA

Il n’est pas évident de penser aux questions que nous avons envie de poser à la famille d’accueil. Le mieux étant de prendre une feuille blanche et de se préparer un peu en amont pour être certain de ne rien oublier sous le coup du stresse.
Une fois votre profil validé par l’agence et mis en ligne, vous ne soupçonnez pas le nombre de familles qui essaieront de rentrer en contact avec vous. Soyez prêts à lire tout un tas de présentation et à sélectionner celles qui pourraient vous convenir 🙂

Premier « match » avec une famille de New-York et s’ensuit alors mon premier appel téléphonique. Je me souviens encore que mon cœur battait la chamade. J’avais peur de passer pour une imbécile heureuse avec mon sourire jusqu’aux oreilles, tandis que je ne comprenais pas un mot de ce l’on me racontait.
Le père, un gars qui travaille dans la finance à NY m’appelle. Je décroche et me retrouve en face à face avec lui et son assistant. Il avait eu la bonne idée de m’appeler depuis son bureau, où, son assistant avait tout organisé !
Laissez-moi vous dire que je me suis sentie seule au monde pendant 5 minutes. La vidéo ne fonctionnait pas très bien et je l’entendais très mal. Quelques minutes ont du s’écouler pour que je me détente. Je remercie encore le père de famille pour sa patience.

Néanmoins, après plusieurs entretiens téléphoniques, on se sent de plus en plus à l’aise. On arrive même à déterminer les questions à prioriser pour trouver la famille d’accueil :

Ici, une liste exhaustives de quelques-unes d’entre-elles :

  • Avez-vous déjà eu une fille au pair ?
    / Have you ever had an Au pair ?
  • Quel est le planning type d’une journée ?
    / What’s a typical day’s schedule?
  • Pouvez-vous m’en dire un peu plus sur vos enfants ? Où aiment-ils aller ? Qu’aiment-ils faire ?
    / Could you tell me a little bit more about your children ? Where do they like to go in their free time ? What do they like ?
  • Puis-je parler avec la fille au pair actuelle ? Je souhaiterais lui poser quelques questions sur son expérience.
    / May I talk to the actual au pair ? I would like to ask her some questions about her experience.
  • Aurais-je ma propre voiture ? Si oui, serais-je en mesure de l’utiliser à des fins personnelles ?
    / Will I have my own car ? If yes, will it be possible to use it for personal purposes ?
  • Est-il facile de se déplacer en ville ? Pouvez-vous m’en dire un peu plus sur celle-ci ?
    / Is it easy to move around the city ? Could you tell me more about the city ?
  • Quelles sont vos habitudes alimentaires ? Comment se passe généralement les dîners de famille ?
    / What are your eating habits ? What is a usual family diner for you at home ?
  • Qu’attendez-vous de moi ? Quel rôle vais-je jouer au sein de la famille ?
    / What will you expect from me ? What will be my major role in the family ?

Si vous chercher un moyen de traduire vos phrases, je vous conseille d’utiliser DeePL.

La famille ne doit pas se sentir agressée. Communiquer de manière naturelle et n’hésitez pas à poser vos questions car il vaut mieux être sûr de son choix. Vivre un an avec une famille n’est pas à prendre à la légère et les questions restent le meilleur moyen de communiquer sans avoir de mauvaises surprises une fois sur place.

La plupart des familles qui recherchent une au pair ont de l’argent et des demeures typiques américaines. Vous visualisez les maisons que vous avez l’habitude de voir dans les films ? C’est exactement la même chose. Ne vous laissez pas aveugler par une belle maison dans une belle région; Penser avant tout à la famille d’accueil. Faites vos choix en fonction de votre ressenti et non juste en fonction de la localisation 🙂 même si à choisir entre le fin fond du Texas ou la Californie… le choix s’avère aisé.

Ici, plus de détails sur Comment faire sa demande de VISA J-1 ?

Si tu souhaites être informé(e) des articles et des actus en avant première 👇🏽 (pas de spams)

[sibwp_form id=1]